Pour être attractive et fidéliser leurs collaborateurs, les entreprises doivent communiquer en externe tout comme interne. Et ce, de préférence en se distinguant de la concurrence.

Aujourd’hui, la réputation d’une entreprise apparaît relative et fragile. A l’ère où tout est digitalisé, informatisé et communiqué, il n’a jamais été aussi facile d’en apprendre sur quelqu’un ou quelque chose.

Les consommateurs et utilisateurs donnent leurs avis, partagent et communiquent leurs expériences sur Internet. C’est la raison pour laquelle vous devez contrôler votre marque employeur. Il est essentiel que les messages diffusés que ce soit par l’entreprise elle-même ou par une tierce personne, soient le reflet de la réalité. Sans cela, des canaux d’informations informels risquent de prendre le pas sur les déclarations officielles, ce qui jouerait contre la réputation et l’image de votre entreprise.

Cette digitalisation massive vous oblige, en tant qu’employeur à veiller à l’image que vous renvoyez ainsi qu’à la cohérence entre l’image vécue par vos collaborateurs et celle qui est véhiculée sur vos réseaux sociaux.

Une communication marque employeur va ainsi traduire l’identité, la culture, les valeurs de votre entreprise en diffusant en interne tout comme à l’extérieur, la vision, la mission et la culture d’entreprise tout en restant en accord avec la réalité.

La marque employeur doit être avant tout le reflet d’une promesse au futur collaborateur.

Un écueil souvent tentant, serait d’embellir la réalité pour attirer les candidats, redorer votre image en artificialisant le positionnement de l’entreprise.

C’est vrai qu’il est facile de choisir de mettre en avant les aspects les plus flatteurs, les plus attractifs lorsqu’on construit une marque employeur. Pourtant, le fait de mettre en avant “un idéal” peut avoir de dangereuses conséquences pour vos différentes parties prenantes.

Dans une situation de recrutement, le candidat une fois arrivé dans votre entreprise, sera confronté à sa propre réalité et se forgera sa propre expérience dans votre entreprise. Si cette réalité ne correspond pas à ce qui lui avait été communiqué, il pourra choisir de quitter l’entreprise, et dans ce cas, le temps passé à le recruter vous aura coûté très cher. La seconde possibilité est qu’il choisisse de rester cela s’en ressentira au niveau de son engagement, sa motivation, dégradera la relation de confiance et perturbera ainsi le climat social.

Du côté des collaborateurs déjà dans l’entreprise, s’apercevant d’une campagne de communication ne correspondant pas avec leur réalité, sera perçue comme une action en décalage entre cet idéal présenté et leur vécu. Cela aura donc des conséquences négatives sur le groupe, impactant directement la cohésion et l’engagement de tous.

Donc toute divergence entre la communication et la réalité entraînera des désillusions et aura des conséquences négatives sur votre organisation. Il est primordial pour toute entreprise de respecter ses engagements et de refléter exactement la promesse sur laquelle elle a communiqué.

➡ Notre astuce de pro : Les salariés, premiers ambassadeurs de votre marque

Misez sur l’employee advocacy 👩‍💼 pour une communication plus authentique et crédible. C’est une bonne façon d’instaurer une relation de proximité avec vos cibles, et l’occasion pour vous d’être plus transparent en montrant plus de contenus authentiques réalisés par vos employés eux-mêmes. Découvrez notre article à ce sujet.

Pour toute question ou nouveau projet marque employeur, l’agence Welcom’RH vous accompagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.